Accueil Maison Comment éviter la congélation des tuyaux

Comment éviter la congélation des tuyaux

En hiver, les intempéries peuvent faire geler, voire éclater, les tuyaux de plomberie et provoquer des inondations et des dégâts d’eau coûteux dans votre maison. Prendre des mesures préventives avant l’arrivée de l’hiver peut réduire et éliminer le risque de gel des canalisations et d’autres menaces liées au froid.

En rapport : Comment protéger votre maison contre le froid intense

A lire également : Comment choisir un store extérieur ?

Où se trouve le problème

« Certains tuyaux sont plus sujets au gel que d’autres en raison de leur emplacement dans la maison », explique Paul Abrams, porte-parole de Roto-Rooter.

Les tuyaux les plus exposés au risque de congélation sont les suivants

A lire en complément : Bois de terrasse : quel est le meilleur bois à utiliser pour les terrasses ?

  • Tuyaux exposés dans des zones non chauffées de la maison.
  • Tuyaux situés dans les murs extérieurs.
  • Toute plomberie à l’extérieur de la maison.

Mesures préventives pour l’extérieur

Un tuyau d’arrosage gelé peut causer plus de dégâts qu’un tuyau cassé ; il peut même faire éclater un tuyau intérieur. Lorsque l’eau du tuyau gèle, elle se dilate et augmente la pression dans tout le système de plomberie. Dans le cadre de votre entretien saisonnier régulier, les tuyaux d’arrosage doivent être débranchés, vidés et stockés avant le premier gel.

Si vous n’avez pas de robinets à l’épreuve du gel, fermez le robinet d’arrêt intérieur qui y mène, ouvrez et videz le robinet, et installez un isolateur de robinet. Ils ne coûtent que quelques dollars et valent chaque centime. N’oubliez pas que les cuisines d’extérieur doivent aussi être hivernisées pour éviter les dégâts.

Plomberie intérieure exposée

Les tuyaux exposés au sous-sol sont rarement menacés de gel parce qu’ils se trouvent dans une partie chauffée de la maison. Mais les tuyaux de plomberie dans un endroit non chauffé, comme un grenier, un vide sanitaire et un garage, risquent de geler.

Souvent, une isolation en mousse peu coûteuse des tuyaux suffit pour les climats modérément froids. Pour les climats rigoureux, optez pour l’emballage des tuyaux à problèmes avec du ruban chauffant à contrôle thermostatique (de 50 à 200 dollars, selon la longueur), qui s’allume à certaines températures minimales.

Murs sous-isolés

Si les tuyaux qui passent dans les murs extérieurs ont gelé dans le passé (les signes révélateurs sont les dégâts d’eau, la moisissure et l’accumulation d’humidité), c’est probablement à cause d’une isolation inadéquate ou mal installée. Cela pourrait bien valoir les quelques centaines de dollars qu’il en coûte pour ouvrir le mur et renforcer l’isolation.

« Quand rien d’autre ne fonctionne, disons pour un mur nord dans un climat vraiment froid, le dernier recours est de détourner un tuyau », note Abrams. Selon la distance à parcourir pour déplacer le tuyau et l’importance des dommages causés, cette mesure préventive coûte à partir de 700 dollars. Bien sûr, la remise en état de la salle est en supplément.

Vers le sud pour l’hiver ?

Pour les personnes qui quittent leur maison pendant une période prolongée en hiver, des mesures préventives supplémentaires doivent être prises pour protéger adéquatement la maison contre les conduites gelées.

  • Assurez-vous que le four n’est pas réglé à moins de 55 degrés.
  • Fermez l’alimentation principale en eau et vidangez le système en ouvrant tous les robinets et en tirant la chasse d’eau des toilettes.

Dans les situations extrêmes (maison de vacances dans un climat de froid glacial), Abrams recommande de faire venir un plombier pour inspecter le système, vidanger le chauffe-eau et peut-être remplacer l’eau des siphons et des canalisations par de l’antigel non toxique.

En rapport : Des moyens simples pour résister à la météo et sceller votre maison

Les signes avant-coureurs de la congélation des tuyaux

Pensez à bien savoir comment repérer les signaux avant-coureurs d’une conduite gelée afin d’agir rapidement. Si vous remarquez l’un des symptômes suivants, il est temps de prendre des mesures pour protéger vos tuyaux :

Températures froides extrêmes. Les températures extérieures très basses peuvent causer la congélation rapide ou inattendue des tuyaux.
Peu ou pas d’eau qui coule du robinet. Cela pourrait indiquer que la conduite est obstruée par un blocage de glace et qu’elle risque de se rompre à tout moment.
Eau froide au lieu d’eau chaude. Un chauffe-eau mal entretenu peut ne pas fournir suffisamment d’eau chaude pour empêcher le gel dans les canalisations voisines.

Dans certains cas, l’apparition de ces signaux peut être causée par une autre source que la congélation des tuyaux. N’hésitez cependant jamais à faire appel à un professionnel si vous avez le moindre doute sur l’état de votre système.

Les dommages causés par une canalisation gelée peuvent coûter cher en réparations et dégâts matériels. Il vaut mieux prévenir que guérir !

Nous espérons avoir aidé nos lecteurs à mieux comprendre ce qu’il faut faire pour éviter la congélation des tuyaux pendant l’hiver rigoureux. En suivant ces conseils simples, vous pouvez protéger votre maison et éviter les coûts de réparation inutiles. N’oubliez pas que si vous avez le moindre doute sur l’état de vos tuyaux, faites appel à un professionnel pour une inspection approfondie.

Comment décongeler des tuyaux gelés en toute sécurité

Si malgré toutes vos précautions, vous avez des tuyaux qui ont gelé, ne paniquez pas. Il existe des méthodes sûres et efficaces pour décongeler ces canalisations sans causer de dommages supplémentaires. Voici quelques étapes à suivre pour décongeler les tuyaux en toute sécurité :

• Trouvez le point d’arrêt principal du système de plomberie, situé souvent dans la cave ou dans un placard près du compteur d’eau.

• Ouvrez lentement le robinet d’eau froide le plus proche du point d’arrêt principal, puis ouvrez progressivement tous les autres robinets touchés par la congélation.

Attention ! Ne jamais utiliser une flamme nue (chandelles), un sèche-cheveux électrique ou tout autre appareil chauffant afin de faire fondre la glace dans vos tuyaux car cela peut provoquer un incendie ! Utilisez plutôt des solutions douces et naturelles.

• Vous pouvez essayer de verser lentement de l’eau chaude sur les conduites gelées • commencez au niveau du robinet le plus proche et travaillez-vous jusqu’à la source initiale.

• Si rien ne fonctionne, essayez avec un sèche-cheveux réglé sur basse température pour chauffer lentement la zone congelée.

Ne jamais forcer les tuyaux, car cela peut causer des dommages permanents à la conduite, aux joints ou au robinet.

En suivant ces étapes simples et en évitant les méthodes dangereuses pour décongeler vos tuyaux, vous pouvez facilement résoudre ce problème hivernal commun. Si toutefois vous ne réussissez pas à décongeler vos tuyaux ou si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter un professionnel qualifié pour obtenir de l’aide supplémentaire. La sécurité est toujours primordiale !

ARTICLES LIÉS