Accueil Maison Extension de maison : les informations utiles à avoir en tête

Extension de maison : les informations utiles à avoir en tête

Extension de maison : les informations utiles à avoir en tête

Lorsqu’on est propriétaire d’une maison et que la famille grandit plus vite que prévu, il peut arriver qu’on vienne à manquer de place. Ce sentiment s’est d’ailleurs accentué récemment avec les divers confinements subits par les Français en 2020 et 2021. Dans ce genre de situation, il y a deux principales options envisageables : soit déménager dans un nouveau logement, soit faire construire une extension de maison. Voyons plus en détail comment cela se passe avec cette seconde option.

Les réglementations sur l’agrandissement de maison et coûts moyens

On va commencer avec le cas général le plus représenté en France : la commune couverte par un plan local d’urbanisme. Dans les grandes lignes, si l’extension ne dépasse par les 20 m², il n’y a besoin d’obtenir qu’une déclaration préalable de travaux (appelée aussi DP). Si jamais l’agrandissement est compris entre 20 m² et 40 m² et que la surface de plancher dépassera les 150 m² après les travaux, il est obligatoire d’avoir un permis de construire et de faire appel à un architecte. Il en va de même pour toute extension dépassant les 40 m².

A lire aussi : Pourquoi choisir un lit en bois massif ?

Ainsi, si vous souhaitez limiter au maximum les coûts, il vaudra mieux vous restreindre à une surface de 20 m² ou 40 m² suivant les configurations de votre maison. C’est largement suffisant pour ajouter une nouvelle chambre ou une grande salle à manger. Par ailleurs, il existe deux gros types d’extension.

  • L’extension par augmentation au sol (classique). C’est en général plus cher pour une maison en bois vu qu’on se situe en moyenne de 1900 à 2500 € par m². Ce qui signifie qu’au mieux, vous débourserez environ 38 000 € pour 20 m². Pour une maison traditionnelle, cela débute à partir de 1 600 € et on arrive donc à 32 000 € pour la même surface.
  • L’extension par surélévation de la toiture. C’est plus cher en moyenne, mais ça dépend grandement de votre configuration.

A découvrir également : Comment réparer un interrupteur (aucun électricien n'est requis)

ARTICLES LIÉS