Accueil Décoration Quelques astuces pour introduire un tapis berbère dans sa déco de maison

Quelques astuces pour introduire un tapis berbère dans sa déco de maison

Quelques astuces pour introduire un tapis berbère dans sa déco de maison

Ces dernières années, la déco d’intérieur a été investie par les tapis et les textiles de tout genre. Ils donnent un aspect convivial et un look moderne. Le tapis de style berbère est sous les radars depuis peu pour ses motifs, ses dimensions ou les impressions disponibles. Il s’est largement vulgarisé, on note à ce jour plusieurs habitation qui en possèdent. Il s’intègre facilement à toutes les ambiances et tous les styles architecturaux. Décryptons ensemble le tapis berbère en considérant toute son histoire.

L’art berbère de la tapisserie et la déco d’intérieur

De la coutume à la modernité, le style slave trouve sa place dans la déco d’intérieur depuis quelques années et se fond dans tous les styles. Toutes ses inclinaisons, son graphisme et ses finitions élaborées avec soin font de lui un objet de décoration original. Il convient aussi bien pour la pièce à coucher, au sol, au mur et au plafond. Vous en trouverez de toutes les tailles selon vos besoins. Le tapis berbère par sa géométrie épousera aisément l’étranglement du couloir.

Lire également : Pourquoi les constructeurs modernes choisissent la construction à ossature métallique

Ce tapis comblera les amoureux de déco du type industriel, il va alléger l’atmosphère sobre et neutre de son environnement. La laine travaillée à la main s’intègrera avec les matériaux bruts. Pour les minimalistes, son aspect fantaisiste et épuré revalorisera les teintes. Le style scandinave est qualifié de naturel, confortable et cocooning. Vous pouvez le mettre en valeur en y ajoutant de la tapisserie berbère afin d’écraser les tons blanc et beige. 

Caractéristiques et modèles des tapis berbères

Les tailles conventionnelles pour des tapis berbères sont de l’ordre de 60 à 170 cm pour les petits, 120 à 270 cm les moyens et 180 à 300 cm pour les grands. Il est recommandé de choisir une tapisserie plus large que le mobilier. Le tapis requiert un entretien régulier, passez-le à la vapeur ou à l’eau savonneuse quelquefois au cours de l’année.

A voir aussi : 35 Économies d'argent dans les ménages

On distingue divers modèles de tapisserie berbère dont le Beni Ouarain ou tapis des rois, fait de laine blanche de première récolte. Il est soit noir soit blanc ou marron avec des losanges comme motifs. Il est très bien fourni, lourd, agréable et plus commercialisé. Le Boucherouite issu d’anciens tissus recyclés, il est riche en coton, nylon et de matériaux synthétiques. Ce type de tapis est unique et multicolore, il confère une ambiance vintage et casanière. Le Azilal, savant mélange des 2 tapis mentionnés plus haut, il est tissé avec la même laine que le Benie Ouarain et les mêmes teintes que le Boucherouite. Il porte le nom de la région d’Azilal d’où il vient. Le Kilim fabriqué à plat, est composé de laine pure sans velours. Il est robuste et souple, parfait pour les travaux de rénovation ou de revêtement de murs et d’intérieur.

Le tapie berbère dans le temps

Sa confection remonte de plus 10.000 ans, remplaçant la peau animale. Ses techniques de fabrication ont largement évolué, à ce jours les grandes enseignes de déco en font la promotion. Les authentiques tapis berbères sont conçus par les femmes berbères sur leurs territoires respectifs.

ARTICLES LIÉS