Accueil Actu Tout savoir sur la VMC

Tout savoir sur la VMC

Une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) est un système œuvrant au renouvellement de l’air à l’intérieur d’un logement. Il s’agit d’un équipement indispensable qui permet de conserver un air sain tout au long de la journée et de la nuit. Dans cet article, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

À quoi sert une VMC ?

Depuis l’arrêté datant du 24 mars 1982, il est obligatoire d’installer une ventilation générale et permanente au sein d’un logement. La raison est la suivante : une habitation bien ventilée est nécessaire pour la santé et le bien-être d’un foyer. D’autre part, il faut savoir que l’intérieur d’une maison ou d’un appartement est cinq, voire six fois plus pollué que l’extérieur. Il s’agit donc d’un véritable problème, notamment puisqu’un individu est amené à passer 16 heures par jour dans un espace clos en moyenne. Le fonctionnement d’une VMC dépendra du modèle choisi, bien que l’objectif reste le même : renouveler l’air et de le purifier au maximum.

Lire également : Comment désinfecter votre maison à l'époque des coronavirus

Les différents modèles de VMC

Plusieurs modèles de VMC existent. Les plus connues se répartissent en deux catégories : les VMC simple flux et les VMC double flux. Si chacune a ses avantages et inconvénients, il reste certain que les secondes permettent de réaliser plus d’économies d’énergie. Il s’agit donc de la meilleure option pour réduire les factures. Cependant, la VMC double flux nécessite une installation plus coûteuse et complexe que son homologue. D’autres types de ventilation existent également :

  • La VMC simple flux autoréglable.
  • La VMW hygroréglable.

Le puits canadien, enfin. Il s’agit d’un outil à utiliser en complément d’une VMC, de façon à optimiser leur fonctionnement. Son conduit est enseveli dans le sol, de façon à bénéficier de sa chaleur lors de la saison hivernale. 

Lire également : Quel modèle de porte d’entrée choisir ?

Comment fonctionne une VMC ?

Une VMC permet d’extraire de l’air vicié et d’insuffler de l’air frais dans une pièce. De manière générale, un tel équipement repose sur un bloc d’extracteur d’air et des gaines d’évacuation. Celles-ci sont reliées aux pièces humides comme la salle de bain, par des bouches. Les entrées d’air, quant à elles, se situent en hauteur dans les pièces de vie. Ainsi, le renouvellement de l’air est garanti.

Le fonctionnement dépendra ensuite du modèle de VMC choisi. Par exemple, une double flux comporte un système thermique ayant deux systèmes de gaines, contrairement à la VMC simple flux. Autre différence, la première ne nécessite pas d’installer au-dessus des fenêtres des entrées d’air. Le choix d’un type de VMC plutôt qu’un autre dépendra aussi des besoins et du budget de chacun. 

Les raisons d’investir dans une VMC

Les raisons principales pour lesquelles investir dans une VMC sont les suivantes :

  • Réaliser des économies.
  • Protéger la santé et le bien-être des personnes habitant dans une maison ou un appartement.

Il faut ainsi garder à l’esprit qu’aérer tous les jours son domicile ne suffit pas. Installer une VMC permet de prévenir de certaines allergies, voire de l’asthme. Elle réduit aussi l’humidité et les moisissures, qui ont des conséquences néfastes sur la santé. Et bien sûr, pour choisir le modèle de VMC le plus adapté, vous pouvez toujours vous tourner vers des professionnels, à l’exemple d’Atlantic, une société française qui conçoit des produits innovants et se focalise sur les solutions de confort thermique. 

ARTICLES LIÉS