Accueil Actu Comment décorer sa maison dans un style japonais ?

Comment décorer sa maison dans un style japonais ?

Le décoration japonaise fait beaucoup parler d’elle dans le monde de l’architecture et du design d’intérieur. Elle permet en effet de créer une ambiance unique qui donne à la pièce un côté très calme et reposant dont beaucoup sont très friands. Cela nous permet de nous sentir à l’aise chez soi et c’est pourquoi nous aimerions aujourd’hui analyser ce qui la rend si atypique et vous expliquer comment faire la même chose.

Analyse du mobilier.

Dans un précédent article nous avions déjà parlé des panneaux japonais qui permettaient de séparer une pièce en plusieurs plus petites. Nous souhaitons aujourd’hui creuser le sujet et évoquer toutes les différences majeures entre la décoration japonaise et occidentale.

A lire également : Cinq façons d'embellir votre maison cet hiver

La première chose frappante qu’on remarque lorsqu’on observe l’intérieur d’une maison japonaise et française, par exemple, c’est l’ordre et le minimalisme qui règne dans la japonaise. Dans la maison japonaise, à défaut d’avoir des affaires à traîner, elles sont au contraire toutes à leur place et rangées (dans un tiroir, une commode…) afin de ne pas être visibles directement dans la pièce. Cela crée de l’espace dans la pièce et la rend épurée. La première chose à faire avant même d’envisager de réaménager votre pièce ou de changer de mobilier, est de s’attarder sur l’organisation de vos objets et de leur trouver une place attitrée. Voici maintenant les différences majeures qu’on retrouve dans une maison japonaise traditionnelle :

  • Le genkan : Il s’agit d’un vestibule placé à l ‘entrée de la maison qui sert à y mettre ses chaussures. On ne marche jamais avec des chaussures dans les maisons japonaises, cela permet de garder une certaine propreté au quotidien. Le genkan délimite également le monde extérieur bruyant du domicile personnel calme et reposant.
  • Le tatami : À défaut d’avoir du carrelage ou du plancher, les japonais ont dans leur washitsu (pièce principale) un tatami. Cela empêche les bruits de pas ce qui rend la vie plus calme au quotidien.
  • Les zabutons : Les zabutons qui sont des coussins japonais sont placés autour d’une table basse. Ils servent souvent de chaise mais d’autres variantes existent comme le zafu ou bien le zaisu.
  • Les matériaux naturels : L’omniprésence du bois est quelque chose d’incontournable dans les maisons japonaises. Il permet de rendre l’habitat chaleureux et de favoriser des activités calmes et reposantes telle la méditation par exemple, très pratiquée encore aujourd’hui au Japon.

Ajout des objets figuratifs et symboliques.

Nous n’avons volontairement pas évoqué le tokonoma, qui est un espace typiquement japonais destiné à recevoir des objets artistiques, car nous allons le faire dans cette deuxième partie.

A lire en complément : Quand tailler ses rosiers ?

Le tokonoma est un alcove légèrement surélevé sur lequel on place traditionnellement des œuvres telles que :

  • une composition florale ikebana
  • une estampe
  • un encensoir ou un bougeoir
  • un okimono
  • un suiseki
  • et bien d’autres encore…

Ici est la preuve que décoration épurée et minimaliste ne signifie pas pas de décoration du tout. Le tokonoma laisse libre court au propriétaire d’une maison pour y exposer ce qu’il juge esthétiquement beau ou symboliquement assez puissant pour l’exposer dans ce lieu presque saint au pays du Soleil levant.

ARTICLES LIÉS