Accueil Jardin Où cultive-t-on des avocats ?

Où cultive-t-on des avocats ?

Où cultive-t-on des avocats

La culture de l’avocat intéresse de plus en plus de français. En effet, ce fruit est très apprécié d’autant plus qu’il est utilisé dans plusieurs domaines comme la cuisine. Bien qu’étant originaire du Mexique, il n’en demeure pas moins qu’il est possible de le cultiver dans d’autres pays comme en France. Toutefois, l’avocatier se développe sur un type de sol bien précis et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important de bien se renseigner sur les étapes de sa culture avant de se lancer.

Sur quel type de sol cultiver l’avocatier ?

La réussite de la culture de cet arbre fruitier dépend majoritairement de l’endroit où il sera planté. En tant qu’un arbre subtropical, l’avocat se développe sur un sol parfaitement drainé. Cet élément n’est cependant pas le seul détail, cela doit s’accompagner du respect de plusieurs autres facteurs comme l’exposition sous un soleil à mi- ombre sans oublier le degré d’humidité qui doit rester normal.

A voir aussi : Les avantages de l'utilisation du paillis dans votre jardin

Pour ce qui est de la plantation de cet arbre fruitier, si vous êtes en France, il est préférable de le faire au printemps. Même si l’avocatier demande un important apport en eau, il est cependant très résistant à la sécheresse. Un arrosage régulier permet à la plante de porter des beaux fruits.

Bien avant de le mettre sur une vraie terre, la semence de l’avocat doit être mise dans un pot. En effet, il germe en 3 ou 4 semaines lorsqu’il est mis à chaud. Il est fortement conseillé d’enterrer son noyau de moitié dans le terreau. Une fois cela fait, vous devez l’arroser régulièrement afin qu’une pousse entre les deux cotylédons apparaisse.

A voir aussi : Aménagement extérieur : les raisons de contacter un paysagiste

avocat

L’un des préalables à la culture de l’avocatier est le choix du noyau. Tous ne poussent pas et c’est pour cela qu’il faut éviter ceux qui possèdent des éraflures. C’est après sa pousse dans le pot qu’il peut être mis sur la terre proprement dit.

Peut-on le cultiver en France ?

Ils sont nombreux, ces français qui souhaitent se lancer dans la culture de cet arbre fruitier. Heureusement, certaines régions du pays présentent un sol et un climat favorable pour la culture de l’avocat. C’est d’ailleurs le cas de la Côte d’Azur où on récolte près de huit-cent fruits sur chaque avocatier. Il est également possible de le cultiver à Carros ou à Menton où il y a moins de gel avec un climat tempéré.

Plusieurs territoires d’outre-mer comme la Martinique, Guadeloupe, Mayotte ou la Réunion sont également favorables à la culture de cet arbre. Si vous envisagez de le faire dans votre jardin, vous pouvez néanmoins appliquer les règles relatives à sa culture.

En somme, cultiver l’avocat n’est pas une tâche facile à réaliser et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de mettre en application les différents conseils. Originaire du Mexique, cet arbre peut être cultivé dans plusieurs autres pays d’Europe comme la France et l’Espagne et dans d’autres pays d’Afrique.

Si vous aimez également l’avocatier pour ses magnifiques fruits et envisagez de cultiver votre arbre, il est possible de le faire soi-même sans avoir forcément besoin de l’intervention d’un professionnel.

ARTICLES LIÉS