Accueil Travaux Quel est le prix de pose d’un parquet flottant ?

Quel est le prix de pose d’un parquet flottant ?

Quel est le prix de pose d'un parquet flottant

Parmi les différents types de parquets pour lesquels vous pouvez choisir pour revêtir le sol de votre intérieur figure le parquet flottant. Ce matériau nécessite idéalement une pose flottante, mais plusieurs autres poses sont également réalisables. Vous désirez miser sur un revêtement dont la pose est naturelle et peu complexe ? Dans ce billet, découvrez l’univers du parquet flottant avant de penser à son coût et à celui de sa pose.

Parquet flottant ; un matériau de revêtement aux atouts inédits

Contrairement aux idées reçues, un parquet flottant est aussi très performant. C’est la forme intermédiaire entre le parquet massif et le parquet stratifié. C’est un parquet qui représente un excellent compromis aussi bien en matière de qualité qu’au niveau du prix.

A lire aussi : Les étapes à suivre pour devenir auto entrepreneur en maçonnerie

Le parquet flottant a plusieurs atouts qui représentent un argument de vente et d’achat pour les fabricants. Le premier atout du parquet flottant est qu’il est très facile à poser, et n’a donc pas nécessairement besoin de l’intervention d’un professionnel pour son installation.

À partir d’un système de clipsage des lames, on obtient une pose réussie sans avoir à utiliser de la colle pour que celles-ci adhèrent au sol. Très stable, le parquet flottant offre une grande résistance aux écarts de température.

A lire également : Détartrage du chauffe-eau : ce qu’il faut savoir

Un autre avantage du parquet flottant est qu’il coûte beaucoup moins cher qu’un parquet massif. Bien qu’il ne soit pas entièrement fait de bois à l’instar du bois massif, le parquet flottant comporte sur sa couche supérieure du bois noble et non du bois recomposé.

Le prix d’un parquet flottant

Un bon parquet flottant de qualité demeure un matériau au prix élevé. En moyenne, le tarif d’un parquet flottant s’élève aux alentours de 50 euros par mètre carré et peut aller jusqu’à 120 euros par mètre carré. Un prix inférieur, moins de 10 euros par exemple, ne vous garantit pas le choix d’une solution viable. De même, le matériau peut être d’une piètre qualité, avec un bois mal traité.

Toutefois, le prix d’un parquet flottant peut varier à la hausse comme à la baisse, en fonction de plusieurs éléments. La nature et la qualité de l’essence choisie, la certification du produit, ainsi que sa finition. En effet, on retrouve plusieurs finitions préconçues des parquets flottants. Vous aurez le choix entre un style vieilli, un parquet coloré, et verni, etc.

De même, les dimensions influent sur le coût du parquet. Plus la lame est grande, aussi bien en épaisseur, en largeur qu’en longueur, plus le tarif du parquet flottant augmente. Tout cela a un impact certain sur le prix de pose de ce type de parquet.

Les différents types de parquet flottant

Il est important de connaître les différents types de parquet flottant, car ceux-ci ont aussi une certaine influence sur le prix de la pose. On distingue deux types de parquets flottants : le parquet contrecollé et le parquet stratifié.

Quel est le prix de pose d'un parquet flottant

Le parquet contrecollé est composé de trois couches avec des compositions distinctes. Il y a la couche d’usure ou le parement qui est la couche la plus supérieure. Composée uniquement de bois noble, elle joue un rôle purement esthétique avec son épaisseur qui est de 3 mm minimum.

Il y a aussi la couche intermédiaire généralement nommée âme centrale. Elle est constituée de bois standard ou de particules de bois, et joue un rôle de stabilisateur pour l’ensemble. La dernière couche, le contre parement, la plus interne sert simplement à renforcer l’ensemble de la structure.

Quant au parquet stratifié, il n’est pas un parquet en tant que tel, car dans sa composition, le bois ne figure pas. Son aspect un peu plastifié résulte de sa composition en matériaux de synthèse recouverts d’un film décoratif qui imite le bois.

L’avantage avec ces deux types de parquets flottants est qu’ils peuvent être posés sur un autre revêtement déjà existant.

Le prix d’une pose de parquet flottant

La pose d’un parquet flottant n’est pas très complexe. En ayant recours aux services d’un professionnel, vous êtes sûr d’obtenir une pose qualitative, esthétique et sans difficultés. La tarification de la pose d’un parquet flottant est libérale et varie d’un prestataire à un autre. Toutefois, le prix de la pose du parquet dépend de nombreux paramètres tels que :

  • Le type de parquet flottant ;
  • L’essence de bois choisie ;
  • Le type de pose sélectionné ;
  • La qualité du parquet ;
  • La finition choisie ;
  • La référence du professionnel.

Pour une pose flottante, vous devez compter entre 25 et 40 euros HT par mètre carré. Si vous envisagez plutôt une pose clouée, votre budget prévisionnel doit être compris dans la fourchette de prix allant de 50 à 70 euros HT par mètre carré, voire plus. Si c’est une pose collée, il faudra débourser entre 30 et 50 euros HT par mètre carré.

Si vous prévoyez de faire une finition, ce qui est d’ailleurs important pour l’esthétique de votre installation, quelques euros seront prévus de plus. Vous aurez besoin de 25 à 50 euros HT par mètre carré pour un ponçage et une finition vitrifiée. Si votre choix se porte sur une finition huilée, 20 à 55 euros seront prévus. Pour une finition cirée, vous pouvez débourser jusqu’à 60 euros. Il faudra alors tenir compte de toutes ces informations pour budgétiser le coût de vos travaux d’installation de parquet flottant.

En effectuant un comparatif de plusieurs devis, vous vous donnez l’occasion d’obtenir une prestation au meilleur rapport qualité-prix.

ARTICLES LIÉS