Accueil Actu À la découverte des secrets de fabrication de l’authentique savon de Marseille

À la découverte des secrets de fabrication de l’authentique savon de Marseille

Vous êtes à la recherche des secrets de fabrication de l’authentique savon de Marseille ? Vous tombez plutôt bien. C’est notre sujet d’aujourd’hui. Mais avant d’aller plus loin dans cet article, sachez qu’il ne sera pas facile de reproduire ce trésor du savoir-faire provençal. De plus, un savon de Marseille doit être certifié. Quoi qu’il en soit, ne serait-ce que pour satisfaire votre curiosité, nous vous proposons de découvrir au cours de cet article les secrets de fabrication de l’authentique savon de Marseille.

Les ingrédients de l’authentique savon de Marseille

L’authentique savon de marseille est avant tout un savon naturel et, donc, conçu à base d’ingrédients naturels. Comme vous le savez sans doute, on y trouve principalement de l’huile d’olive, mais pas que… En plus de ce composant principal, on y trouve aussi de la soude et de l’eau de mer. Chacun de ces ingrédients à un rôle bien précis dans ce savon.

Lire également : Comment retirer la mousse de la toiture ?

L’huile d’olive, composant principal du savon de Marseille, est celle qui apporte les bienfaits pour la peau. La soude, elle, apporte la texture douce et hydratante facilement reconnaissable du produit. Quant à l’eau de mer, elle apporte des minéraux qui accentuent davantage la qualité du savon.

Un authentique savon de Marseille doit donc contenir principalement ces ingrédients. Mais comme vous le savez sûrement, avec le temps, des nouvelles variétés de ce savon ont apparu et, avec elles, de nouveaux ingrédients. Mais ces nouveaux ingrédients servent principalement à diversifier le parfum.

A voir aussi : Assurance habitation : comment choisir ?

Processus de cuisson et de maturation

En tant que trésor intergénérationnel, la fabrication du savon de Marseille se fait selon une tradition très précise qui n’a pas changé depuis. Celle-ci passe notamment par un processus de cuisson et de maturation dont nous allons détailler ci-dessous. En tout cas, c’est en respectant au pied de la lettre qu’on obtienne le résultat final célèbre dans le monde entier.

Pour la cuisson, on a recours depuis le XVIIe siècle à des chaudrons en cuivre. C’est dans ces récipients qu’on mélange l’huile d’olive, la soude et l’eau de mer. Le mélange s’y reposera pendant quelques jours à une certaine chaleur afin que la réaction de saponification se fasse dans les meilleures conditions.

Après la cuisson, le savon passe donc par une période de maturation. Ce processus peut, lui aussi, durer plusieurs semaines. C’est pendant cette étape que le savon développe sa texture finale, sa dureté et sa douceur caractéristiques. Le moindre changement dans ce processus peut mettre à mal la qualité résultante.

Certification et diversité

L’authenticité du savon de Marseille est garantie par des certifications strictement encadrées. On a notamment le label « Savon de Marseille » qui existe depuis 1688 et le label « Savon de Marseille – Extra Pur » qu’on retrouve aussi depuis peu sur le marché. Ces deux labels certifient qu’il s’agisse bien d’un savon conçu à Marseille et dans les règles de l’art.

Mais si les savons de Marseille étaient connus avant pour une palette olfactive naturelle, des changements ont opéré depuis. Aujourd’hui, ce produit du savoir-faire de la Provence s’est diversifié. On peut aujourd’hui trouver du savon de Marseille qui sent la lavande, le citron ou le romarin.

ARTICLES LIÉS