Accueil Équipement Comment choisir son moteur de portail électrique ?

Comment choisir son moteur de portail électrique ?

Les solutions de motorisation de portail automatisé

Pour choisir votre moteur de portail, vous devez déterminer le mode d’ouverture des vantaux du portail et si vous souhaitez un portail d’entrée ou de jardin. En outre, vous devez vérifier les dimensions (longueur et hauteur de votre portail), le poids et le type d’automatisme de portail électrique ou de porte de garage.

Pour un portail à battants, vérifiez les points suivants

Dimensions (longueur et hauteur) des différents vantaux.

A lire en complément : Un porte-manteau, faut-il l’avoir à la maison ?

→ le poids de chaque vantail, qui ne doit pas dépasser la capacité maximale de l’automatisme de portail mentionnée dans la fiche produit de chaque modèle. En cas de doute, contactez votre revendeur, votre installateur ou le fabricant.

Bordure des poteaux où le moteur sera installé. Vérifiez la distance par rapport à l’axe de pivotement et la proximité de l’intérieur du portail, voire la distance entre les poteaux et d’autres éléments en béton tels qu’une brique ou un mur en béton. Si vous pouvez utiliser le portail automatisé en fonction de la situation de votre entrée ou de votre jardin. Ces différences détermineront l’espace disponible pour choisir le moteur adéquat.

A lire en complément : Choisir une table contemporaine pour la salle à manger

Les motorisations à bras articulés ont besoin d’un espace d’environ 40 ou 50 cm (mais cela varie en fonction de la marque). Les moteurs à bras montés à l’arrière peuvent fonctionner dans des espaces plus restreints, de l’ordre de 20 cm seulement.

Moteur de portail à bras articulé(s)

Les bras articulés sont recommandés pour les murs et poteaux de grandes dimensions et s’adaptent à tous les types de portails battants, lourds ou légers (bois, métal, PVC), à un ou deux vantaux. Les alimentations sont disponibles en 24 et 230V. C’est le type le plus courant que l’on trouve et il fonctionne comme le bras humain, permettant une ouverture jusqu’à 120° selon la marque. Vous pouvez facilement le fixer à un mur ou à un poteau. C’est l’un des plus rentables pour ceux qui souhaitent une installation facile et relativement bon marché.

Moteur de bras monté à l’arrière

Les moteurs à bras dorsaux sont plus discrets que les bras articulés pour les portails battants. Ils sont également indispensables pour les espaces réduits et sont également disponibles avec des alimentations de 24 et 230V.

Système de motorisation de portail automatique enterré

Le système d’ouverture automatique de portail enterré devient de plus en plus populaire. C’est le système le plus esthétique, car il est pratiquement invisible de l’intérieur comme de l’extérieur. De plus, il est possible d’utiliser tous les types de portails, ce qui, compte tenu des informations fournies ci-dessus, le rend adapté à une large gamme de modèles. La possibilité de le placer sous terre est également un véritable atout pour les petites allées où les portails « classiques » ne pourraient pas être installés.

Cependant, il y a quelques détails à prendre en compte lorsque l’on envisage d’installer un système souterrain. Tout d’abord, des travaux de maçonnerie seront nécessaires pour creuser les deux trous dans lesquels le système sera installé. Si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer ces travaux vous-même, vous devrez faire appel à un professionnel. Cela peut entraîner un surcoût considérable, surtout par rapport à un moteur à bras articulé ou à un moteur à bras monté à l’arrière.

Automatisation d’un portail coulissant

Il existe deux types de portails coulissants : les portails sur rails et les portails autoportants (en porte-à-faux). Pour chacun d’entre eux, un type particulier d’automatisation est nécessaire. Comme pour un portail coulissant, il y a quelques points clés à prendre en considération pour choisir sans problème la solution appropriée.

Remarque importante :

La taille et le poids de votre portail sont des informations primordiales à prendre en compte pour l’ouverture du moteur électrique. Chaque solution autorise un poids maximum, que vous trouverez sur les spécifications techniques fournies par le fabricant du système.

Le moteur doit être fixé au sol. Vous devez installer une crémaillère pour permettre le mouvement latéral du portail. La crémaillère doit être fixée au portail, et elle est reliée au pignon du moteur, qui permet son mouvement. Elle est vendue à part du moteur de portail, et/ou incluse dans le kit proposé.

Un autre point important est l’alimentation du moteur, qui peut être de 24 ou 230V. Une alimentation de 24V peut être utile si vous n’avez pas de prise de courant à proximité, et elle peut également aider à ouvrir le portail en cas de panne de courant puisqu’elle peut être équipée d’une deuxième batterie de secours (souvent en option chez la plupart des fabricants de moteur). Quoi qu’il en soit, la plupart des moteurs se branchent sur une prise standard de 220V, et il est possible d’ajouter un kit de déverrouillage externe ou une paire de photocellules de sécurité, ce qui permet d’ouvrir manuellement le portail en cas de coupure de courant.

Pour le reste, l’automatisme s’installe de la même manière que pour les moteurs de portails battants et ne nécessite pas de travaux particuliers. Il y a cependant une différence : il est très difficile d’installer un système de déverrouillage extérieur sur un portail coulissant. La solution proposée est donc de disposer d’un autre point d’accès à votre habitation.

ARTICLES LIÉS