Accueil Maison Comment la domotique peut améliorer le confort de votre maison

Comment la domotique peut améliorer le confort de votre maison

Comment la domotique peut améliorer le confort de votre maison

L’univers des objets connectés à considérablement évolué ces dernières années. Cela est en majorité grâce à la domotique qui ne cesse de présenter des solutions de plus en plus innovantes afin d’améliorer le quotidien des utilisateurs. Il s’agit d’un ensemble de dispositifs du domaine électronique, permettant un contrôle automatisé des habitations. Aujourd’hui, elle s’invite de plus en plus dans les maisons séduisant au passage de nombreux consommateurs.

De quelle Manière la domotique améliore-t-elle le confort de votre maison ?

Afin d’améliorer votre habitation, la domotique s’exécute sur un champ technique et informatique très vaste. Elle permet ainsi de procéder à la programmation de la plupart des appareils et dispositifs électriques, dont vous faites usage dans vos maisons. C’est-à-dire le chauffage, les éclairages…

A lire en complément : Comment choisir une charnière pour paroi de douche ?

Le principe de la domotique

Ses principales fonctions sont donc : le contrôle, la programmation et l’automatisation sur place ou à distance de l’ensemble des outils électroniques de la maison joints à son réseau. Ledit réseau peut fonctionner en filaire ou sans fil, afin de garantir la communication des données entre les différents points de gestion et les appareils qui doivent être contrôlés. En conclusion, grâce à un réseau wifi ou encore des ondes radios par exemple, les différents équipements communiquent entre eux et sont commandés par un serveur (un ordinateur avec un système d’exploitation adéquat). Ce dernier doit avoir bénéficié d’une configuration au préalable.

Les technologies utilisées par la domotique

A l’échelle d’une maison, les principaux éléments utilisés par la domotique sont ces trois types de technologie :

A lire également : 12 emplois simples de réparation de maisons pour vous sortir de l'hiver

  • La technologie avec réseau câblé

Il s’agit du réseau le plus fiable, car il est insensible aux troubles électromagnétiques. C’est un réseau qui permet une interconnexion entre tous les appareils utilisés dans la maison. Toutefois, ses travaux d’installation ont besoin de plus de temps. Par conséquent, elle est plus ajustée aux maisons neuves.

  • La technologie sans fil

Ce type de réseau permet de contrôler l’ensemble des équipements électriques d’un habitat de façon fiable, avec une fluidité opérationnelle. Et ceci en engendrant très peu de pollution électromagnétique.

  • La technologie courant porteuse en ligne ou CPD

Cette dernière technologie de type CPL se sert des prises de courant de la maison pour transmettre des données entre les appareils et les unités de commande. Du coup, chaque prise perçoit les informations qui doivent lui revenir. Ceci facilite la gestion réduite du coût d’installation. C’est donc un dispositif facile à installer et destiné aux locataires, car il peut être déplacé en fonction de leurs déménagements. Mais, son inconvénient est qu’il génère énormément de pollution électromagnétique.

Les avantages de la domotique

Installer un système domotique dans votre maison présente un grand nombre d’avantages dont les plus visibles sont :

domotique

Le confort

C’est l’avantage le plus concret de la domotique, car elle apporte un confort de vie à ses consommateurs en rassemblant les accès et la gestion des équipements domestiques. Sa technologie permet aussi de bénéficier d’un gain de temps quotidien grâce à la programmation des tâches de la vie courante. Les utilisateurs peuvent, par exemple, gérer l’éclairage en programmant l’allumage et l’extinction des lumières à des heures prédéfinies par ceux-ci. Elle permet aussi le contrôle des portes et fenêtres, l’organisation des équipements tels que : le lave-vaisselle, la machine à laver… L’utilisateur garde un contrôle permanent de son habitation.

La sécurité

En dehors du confort, la domotique propose une escorte des usagers dans leurs vies quotidiennes en leur fournissant une certaine sécurité. Effectivement, grâce à elle, il vous est possible d’établir le système d’ouverture et de fermeture des portes et fenêtres grâce à une reconnaissance vocale, des radars de détection, les notifications d’alerte en cas de cambriolage ou sinistres des alarmes et caméras… Toute cette panoplie de solution sans forcément être sur place. De plus, les systèmes d’alarmes et de vidéosurveillance peuvent être contrôlés à distance grâce à un smartphone ou une tablette.

Le maintien à domicile

Pour les personnes à mobilité réduite (PMR), la domotique s’est avérée être une véritable évolution, les personnes âgées ainsi que les enfants n’étant pas épargnés. Effectivement, cette méthode est une solution très efficace pour sécuriser ces catégories d’usagers à domicile en prévoyant leurs déplacements. De même qu’en prévenant les risques domestiques dont il pourrait aisément être victime, grâces aux détecteurs de mouvements ou encore les systèmes d’alertes, signaux lumineux…

Garanti l’économie d’énergie

Contrairement aux idées reçues, une maison domotique permet aussi d’économiser de l’énergie. En effet, cela est possible à condition que l’aménagement soit bien réalisé. Elle admet des économies d’énergie pouvant se chiffrer jusqu’à 30% dans une maison. De plus, la règlementation thermique formule que les bâtiments devront être à énergie positive (BEPOS). En d’autres termes, les bâtiments devront être totalement autonomes sur le plan énergétique. C’est à dire engendrer plus d’énergie qu’on n’en consomme.

À quoi faut-il faire attention pour passer à la domotique ?

Malgré ses avantages sur plusieurs degrés, tous les logements ne peuvent avoir le même système. Pour une extension, il faudra faire attention premièrement aux données personnelles, car il ne faut surtout pas négliger leur vulnérabilité face aux attaques. Il faudra donc s’équiper des techniques pouvant assurer une protection conséquente face au piratage.

En second, le coût d’installation, car il reste encore relativement élevé, malgré le fait qu’on puisse trouver des produits à bas prix qui garantissent tout de même la surveillance à distance de l’habitation et l’automatisation de certaines tâches. Mais, ceux-ci restent assez limités. La perte d’autonomie est aussi un point à surveiller, car elle facilite la vie des usagers de telle manière à rendre certains paresseux.

Enfin, le dernier point à surveiller est l’interopérabilité, car les systèmes utilisés par la domotique ne sont pas toujours associables entre eux. Du coup, il est impossible d’associer des équipements de marque différents.

Le coût de la domotique ?

Le prix d’une installation varie d’une maison à une autre, en fonction des caractéristiques du système à installer ainsi que de la configuration de l’habitation. Le coût des prestataires va également découler des dimensions et l’état de votre maison, des frais d’installation et de la marque choisie. De ce fait, les tarifs sont plus élevés pour les grandes maisons ou en cours de rénovation. Pour avoir un prix précis, il faut solliciter un devis à plusieurs professionnels afin de comparer les choix et prestations.

ARTICLES LIÉS