Accueil Jardin Quel système d’arrosage choisir pour son jardin ?

Quel système d’arrosage choisir pour son jardin ?

Quel système d'arrosage choisir pour son jardin

Semer, élaguer, embellir un jardin ou une terrasse ne suffit pas à lui conférer une beauté pérenne. Il faut, en plus de la tonte, satisfaire à l’un des besoins fondamentaux des plantes : l’arrosage. Auparavant perçu comme une dure corvée, il est aujourd’hui facilité en grande partie par les différents dispositifs commercialisés sur le marché. Ceux-ci tendent en effet à rendre le travail aisé et surtout moins contraignant. Voici tout ce que vous avez besoin de savoir pour un choix adéquat de système d’arrosage pour votre jardin.

Le diamètre du tuyau d’arrosage selon le débit et la pression

Le diamètre du tuyau est le premier élément à prendre en compte. Il dépend étroitement de la pression du jet et du débit d’eau. Si vous avez besoin d’une forte pression d’eau, optez pour un tuyau de 12mm ou 13mm. Par contre, si vous prévoyez vous servir de votre tuyau pour la voiture également, faites le choix d’un modèle de 15 mm.

A voir aussi : Jardins respectueux de la vie sauvage

Lorsque la pression d’eau est faible, un tuyau de 19mm vous permet de jouer sur le débit pour des opérations d’arrosage réussies. 19mm de diamètre, c’est également le plus recommandé pour des tuyaux très longs. Sur ce point, mesurez la distance qui sépare le robinet, le puits ou la réserve d’eau du jardin pour connaitre la longueur idéale. S’il s’agit d’un modèle mural, mesurez la distance qui sépare le lieu d’accrochage du tuyau de votre jardin.

Choisir le système d’arrosage selon le type de plantes et la surface du jardin

Selon la taille de votre jardin et la nature des plantes, vous pourrez être appelé à installer l’un ou l’autre des systèmes suivants.

A lire aussi : Création d'une salle de jardin ou d'une dépendance

Le système d’arrosage automatique localisé

D’une précision infinie, le système d’arrosage automatique localisé est plus indiqué pour les haies et les potagers. Il est doté de gouteurs qui permettent un arrosage goutte à goutte des plants. Ceci optimise l’opération : chaque plante dispose d’un gouteur et bénéficie de la quantité d’eau qui lui est nécessaire pour son développement. Pour éviter le gaspillage et faire des économies sur votre facture d’électricité, il n’y a pas meilleur système. L’installation est facile et se fait au bout d’un tuyau ou d’un micro-tuyau.

Le système d’arrosage enterré

Très discret, il remonte en surface uniquement lorsque vient le moment d’arroser les plantes. Si vous disposez d’un grand jardin, c’est tout à fait ce qu’il vous faut. Il est équipé d’un programmateur qui permet de définir l’heure exacte d’arrosage, la fréquence d’arrosage et surtout le temps que devrait durer l’opération. Ce dispositif est également démocratisé sur le marché. Pour faire un choix adéquat, le plus judicieux  est de procéder à une analyse par le biais d’un professionnel. Celui-ci devra étudier :

  • Le type d’installation
  • La surface disponible
  • Les végétaux à arroser
  • La pression d’eau nécessaire
  • le type de sortie d’eau
  • Le dispositif à jet rotatif

Le système d’arrosage enterré est le mieux placé pour les gazons de petites surfaces. Son fonctionnement assez spécial se base sur la pression de l’eau qui détermine le mouvement rotatif des bras. Peu onéreux et assez simple à utiliser, il est adopté par un grand nombre de particuliers.

arosage

Le système d’arrosage automatique en surface

Encore plus économique que le précédent, il s’installe très facilement. En effet, le tout se résume en un embout à placer au bout d’un tuyau raccordé à l’arrivée d’eau. C’est le type de système qui convient aux petits jardins. Il utilise un programmateur qui permet une répartition équitable de l’eau,  évitant ainsi le gaspillage. Afin de fonctionner en basse et en haute pression, il est doté d’un régulateur. Comptez également sur la mobilité du système pour en tirer le meilleur : vous pourrez vous en servir aussi bien pour vos plants de jardins que pour ceux de balcon.

Des accessoires indispensables

Outre les programmateurs déjà mentionnés plus haut, il existe certains accessoires permettant d’optimiser votre dispositif d’arrosage pour réaliser de belles économies.

Les récupérateurs d’eau de pluie

Associés à votre système d’arrosage, ils permettent d’arroser son jardin même en cas d’absence, évitant ainsi la perte en eau potable. Il s’agit de cuves hors sol capable de conserver entre 150 et 2000 litres d’eau de pluie. Les conditions de conservation sont les meilleures. L’eau ne croupit pas et se trouve parfaitement à l’abri des intempéries. Leur prix d’achat varie de 50 à plus de 600 euros. Il existe certains modèles de récupérateurs d’eau à enterrer capables de conserver jusqu’à 9000 litres d’eau.

Les pompes d’arrosage

Ils permettent de relier le système d’arrosage à une eau de puits ou toute autre réserve d’eau. Leur pression est située entre 4 et 6 bars avec un débit de 3 à 6m3/h.  On distingue les pompes immergées réputées silencieuses, mais plus onéreuses et les pompes de surface, très économiques.

Prévoyez en outre :

  • Un pistolet multifonction
  • Une bâche pour abriter votre kit arrosage
  • Un raccord de tuyau pour relier ce dernier au robinet
  • Un enrouleur de tuyau d’arrosage pour en faciliter le maniement et le rangement

Ces accessoires vous permettent de disposer d’un équipement complet pour des séances d’arrosages réussies.

ARTICLES LIÉS