Accueil Maison Quels sont les avantages et les limites d’une véranda en bois ?

Quels sont les avantages et les limites d’une véranda en bois ?

La présence d’une véranda dans toute maison est d’une importance capitale puisqu’elle permet d’augmenter la surface habitable de cette dernière. Cependant, elle peut être conçue en utilisant différents types de matériaux. Ainsi, le bois est de plus en plus mis à contribution par de nombreuses personnes, en raison de multiples avantages qu’il apporte aux vérandas. Découvrez-les ici ainsi que leurs limites.

Les avantages d’une véranda en bois

Le bois est l’un des matériaux les plus utilisés pour la construction des vérandas. Il est idéal pour la plupart des modèles en raison de ses nombreuses qualités. En effet, le bois s’accorde avec n’importe quelle façade qu’il s’agisse d’une véranda en tuile, en tôle ou pour un chalet. C’est un matériau plus solide qui peut supporter aussi bien une large baie vitrée qu’une toiture.

A lire également : Accessibilité : la douche à l’italienne obligatoire dans les logements neufs

Par ailleurs, une véranda en bois peut être facilement rénovée. Ceci n’est pas cependant le cas de celle en aluminium ou en PVC. C’est principalement pour cette raison que les vérandas en bois sont généralement les plus retrouvées sur les sites des entreprises spécialisées dans la menuiserie d’extérieur à l’instar de https://www.atelierdelacreation.eu.

L’autre avantage intéressant des vérandas en bois, c’est la possibilité qu’elles laissent à se faire peindre facilement. Ainsi, en fonction de la décoration de la façade, il est possible d’opter pour une couleur de véranda se mariant bien avec l’ensemble.

Lire également : Qu’est-ce que le substrat d’une plante ?

Par ailleurs, contrairement au PVC, le bois est un matériau possédant des propriétés isolantes. Lorsqu’il est combiné à un double vitrage, il permet d’avoir une véranda avec un excellent confort thermique. Si vous êtes à la recherche de la solidité pour votre véranda, le bois est une solution durable et esthétique.

Les limites de la pose des vérandas en bois

Malgré leurs nombreux avantages, les vérandas en bois comportent également certaines limites. La première est relative au coût. En effet, les vérandas haut de gamme sont habituellement en bois. Elles sont plus coûteuses comparativement aux vérandas en PVC par exemple. Aussi, leur entretien nécessite-t-il une grande implication.

Contrairement à l’aluminium et au PVC, le bois nécessite des traitements spécifiques pour résister contre l’humidité et les insectes xylophages. De même, les vérandas en bois lorsqu’elles ne sont pas couvertes par des toitures finissent par vite s’endommager sous l’effet des intempéries, dont la pluie. Ceci est dû au fait que la majorité des essences de bois utilisés pour leur conception est hydrophile.

Par ailleurs, il est important de garder à l’esprit que tous les modèles de vérandas en bois ne sont pas d’une même qualité. Pour cela, en voulant faire votre choix, vous devrez faire beaucoup pour ne pas vite le regretter. Vous pourrez donc faire une comparaison de devis et bien analyser les différents modèles qui s’offrent à vous avant de faire votre choix définitif.

En résumé, les vérandas en bois offrent un grand nombre d’avantages. Pour augmenter leur durée de vie, il est conseillé de les entretenir tous les 4 ans en utilisant de la lasure ou de la peinture anti-humidité.

ARTICLES LIÉS