Accueil Travaux Combien coûte une rénovation de salle de bain ?

Combien coûte une rénovation de salle de bain ?

La salle de bain est probablement la pièce que l’on associe le mieux à la détente, à la relaxation et au bien-être. On y prend soin de soi, et il est évident que disposer d’une salle de bain confortable et à notre goût n’a pas de prix. Pour votre vieille salle de bain, quelques travaux bien pensés sont nécessaires.

Bien sûr, des travaux de rénovation peuvent aussi être engagés si vous souhaitez modifier l’aspect d’une salle de bain pour des raisons purement esthétique ou de commodité. La première étape après avoir défini vos besoins sera de déterminer un budget aussi précis que possible. Voici l’essentiel des facteurs à considérer pour connaître le coût de votre projet.

Lire également : À qui faire appel pour la fabrication de votre plinthe sur mesure ?

Quel type de rénovation

Un projet clé en main pour une rénovation complète de votre salle de bain s’estimera en règle générale entre 12 000 et 50 000 euros, selon les matériaux, la surface de la salle de bain, et les professionnels auxquels vous confiez votre projet. La différence avec les coûts engendrés par un projet de rénovation partielle pourra être très importante selon les cas.

Indifféremment du type de projet, le mieux reste de demander un devis pour la rénovation de votre salle de bain auprès de nombreux artisans experts. Une solution confortable et pratique consiste en l’occurrence à se rendre sur des plateformes spécialisées pour un accompagnement sûr dans la sélection de vos interlocuteurs.

A lire en complément : Détartrage du chauffe-eau : ce qu’il faut savoir

Les différences de prix selon la taille de la salle de bain

Les prix pour un projet de rénovation sont en corrélation directe avec la taille de la salle de bain. Pour les petites salles aux dimensions inférieures à 4m², il faudra débourser entre 2000 et 5000 euros.

Pour les salles de bain moyennes, le prix peut atteindre jusqu’à 6000 euros. Enfin, les salles de bain relativement grandes, c’est-à-dire de plus de 9 m², pourront engendrer des frais allant jusqu’à plus de 12 000 euros pour un projet de rénovation.

La question des équipements

La qualité des équipements est un facteur essentiel dans la facture finale. Pour des surfaces rénovées similaires, des équipements de qualité supérieure peuvent facilement doubler ou tripler la facture. En fait, un mitigeur haut de gamme peut coûter jusqu’à 10 fois plus cher qu’un modèle bas de gamme, ce qui correspond à des différences de plusieurs centaines d’euros.

Il sera donc nécessaire de définir clairement vos objectifs en gardant à l’esprit que le côté pratique et confortable d’une salle de bain, ou encore la durabilité des équipements choisis ne sont pas forcément en relation avec la notion de luxe. Il vous reviendra de faire des choix selon vos préférences et priorités.

  • Les receveurs coûtent entre 100 et 900 euros. Tout dépendra de la marque et du design.
  • Pour une cabine de douche, comptez 450 euros en moyenne.
  • Si un modèle classique de baignoire s’achète à partir de 200 euros, un modèle îlot montera à 1400 euros en moyenne. Des options comme l’hydromassage propulseront le prix de la baignoire à plus de 4000 euros en moyenne.
  • Pour les vasques ou les w.c., des modèles sont disponibles dès 60 euros, contre plusieurs centaines d’euros pour les marques relativement luxueuses.
  • Les rangements se trouvent également à des prix allant de 50 euros environ à plus de 3000 euros pour le haut de gamme.

La nature des travaux

Les travaux de plomberie peuvent peser lourd sur la facture de votre rénovation si vous comptez effectuer un total réaménagement du réseau par exemple. S’il ne s’agit en revanche que d’une rénovation partielle visant à de simples raccordements et au changement des éléments défectueux, les coûts seront bien plus maîtrisés.

  • Pour ce qui concerne les cloisons de la salle de bain ou encore les sols et les murs, tout dépend de vos envies. S’il est nécessaire de faire déposer les vieux revêtements, un surplus de 30 euros en moyenne par mètre carré sera nécessaire pour les besoins de réparation de murs ou de ragréage de sol par exemple.
  • Pour le revêtement mural, la faïence est un choix courant. Comptez entre 20 et 180 euros le mètre carré. La peinture reste l’option la moins chère, pour des prix à partir de 15 euros par mètre carré. Pour la mosaïque à poser afin de couvrir les cloisons, le montant moyen oscille entre 15 et 65 euros le mètre carré.
  • Pour le sol, le carrelage est une option très prisée, avec le grès cérame par exemple. Prévoyez entre 25 et 170 euros par mètre carré. Pour un carrelage tendance, les prix peuvent aller à plus de 200 euros par mètre carré. Un parquet massif reste une alternative chic qui coûtera entre 50 et 150 euros/m².

ARTICLES LIÉS