Accueil Actu Véritable savon de Marseille – le connaître, le choisir, l’utiliser

Véritable savon de Marseille – le connaître, le choisir, l’utiliser

Des savons de Marseille

Suite à la publication d’articles sur les produits d’hygiène du corps et de la maison à base de savon de Marseille, vous avez été nombreux sur les réseaux à me demander comment trouver un véritable savon de Marseille dans le commerce. En effet, ce savon aux nombreuses vertus est en fait assez méconnu et surtout… son appellation est fréquemment usurpée.

Je rappelle que l’objectif de ce site est avant tout de vous aider à progresser dans vos démarches vers la décroissance et l’autonomie. Mais ce produit est un basique, très utile pour le ménage et pour l’hygiène du corps. Je recommande bien sûr, si vous en avez le temps et la patience, de fabriquer vous-même votre savon (nous verrons comment faire dans un prochain article). Mais pour des raisons pratiques autant que culturelles, je trouve capital d’apprendre à connaître, choisir et utiliser le véritable savon de Marseille.

A lire également : Assurance habitation : faut-il souscrire avant la signature du bail ?

Les vertus du véritable savon de Marseille

Tout d’abord, quelles sont les vertus de ce savon ?

Un savon multi-usages

Eh oui, on l’a déjà dit, il sert partout ! Il entre dans la composition de nombreuses recettes maison très simples et pratiques. On l’utilise notamment pour :

A découvrir également : Problème récurrent de canalisations bouchées : comment réagir ?

  • nettoyer les sols,
  • faire la lessive,
  • faire la vaisselle,

… mais aussi pour la toilette du corps :

  • pour la douche bien sûr
  • pour se laver les mains (on peut même en faire du savon liquide),
  • base pour le shampooing
  • pour vous brosser les dents

Et j’en passe ! Bref, c’est l’un des produits les plus polyvalents qui soient.

Un prix très abordable

On va voir qu’un authentique savon de Marseille peut coûter aux alentours de 8€ le kilo. Avec une telle quantité, vous en avez pour très, très longtemps. Ici, un bloc de 600 grammes nous dure environ 6 mois, avec une utilisation quotidienne et variée.

Entièrement naturel et biodégradable

Le véritable savon de Marseille est composé pour l’essentiel d’huiles végétales et d’eau. On y trouve aussi des traces de sels et de soude. Que des ingrédients naturels donc, et aucun produit issu de l’industrie chimique.

De plus, il ne contamine pas l’eau : un vrai savon de Marseille est entièrement biodégradable et donc zéro déchet (surtout si acheté sans emballage ou avec un emballage en carton). Encore un bon point pour l’environnement.

Une durée de vie exceptionnelle

S’il est fabriqué selon le procédé traditionnel (cuissons au chaudron, recette classique, temps respectés), votre savon de Marseille restera intact plusieurs années… Et conservera toutes ses propriétés nettoyantes.

Comment reconnaître un véritable savon de Marseille ?

C’est là que ça se complique : l’appellation « savon de Marseille » n’est pas réglementée (même si quelques efforts sont fournis actuellement pour changer cela). Du coup, n’importe quel fabriquant de savon solide ou liquide peut utiliser cette appellation comme bon lui semble… Et vendre n’importe quel savon plus ou moins chimique comme si c’était du savon de Marseille.

Or, un véritable savon de Marseille, est :

  • fabriqué en France (si possible dans les environs de Marseille)
  • selon la recette traditionnelle, avec cuisson au chaudron
  • uniquement avec des huiles végétales et de l’eau (mais on peut aussi trouver des traces de sel et de soude)
  • si possible uniquement de l’huile d’olive (pour les puristes). Dans le cas contraire, l’huile d’olive doit être obligatoirement l’ingrédient principal (en tête de la liste des ingrédients).
  • Et donc, pas d’autres ingrédients au programme : pas de graisse animale, zéro produit chimique, aucun colorant, aucun conservateur…

Apparence du savon

Un véritable savon de Marseille est soit vert (huile d’olive majoritaire, avec éventuellement de l’huile de coprah), soit couleur blanc crème (huile d’olive majoritaire, avec huile de palme). Vous aurez compris, étant donné les dégâts environnementaux causés par l’huile de palme, qu’il faudra privilégier le savon de couleur verte.

Si un savon est d’une autre couleur, vous pouvez être sûr que ce n’est pas un authentique savon de Marseille, puisqu’on y aura ajouté des colorants.

Notez aussi qu’un savon de Marseille mousse assez peu. Les huiles ajoutées en plus de l’huile d’olive servent d’ailleurs en partie à faire mousser le savon… En effet, les consommateurs n’aiment pas quand un savon ne mousse pas. Mais dans le cas présent, si votre savon mousse peu, c’est bon signe !

Enfin, un véritable savon de Marseille dégage une certaine odeur. Pas désagréable, plus ou moins forte selon les savons (même quand ils proviennent du même fabriquant), cette odeur caractéristique est repérable entre mille. C’est là aussi un bon indicateur.

Sur l’étiquette

Logiquement, on trouvera sur l’emballage du savon la liste d’ingrédients mentionnés ci-dessus – et uniquement ceux-ci dans le cas d’un vrai savon de Marseille. À savoir, dans cet ordre :

  • Sodium olivate (huile d’olive)
  • éventuellement, du Sodium cocoate (huile de coprah)… Ce n’est pas tout à fait conforme à la recette authentique mais même les meilleurs fabricants traditionnels en ajoutent souvent. L’huile de Coprah vient de loin (base noix de coco), ce n’est pas le top en matière d’environnement… sans atteindre le niveau de certains produits. Pas parfait, donc, mais acceptable par rapport à d’autres ingrédients.
  • Par contre, on trouvera dans certains savons du Sodium palmate (huile de palme) et/ou du Sodium tallowate (graisse de bœuf). Pas la peine de revenir sur les problèmes causés par l’un et par l’autre : ceux-là, je conseille fortement de les éviter !
  • Aqua (eau)
  • éventuellement des traces de Sodium chloride (sel), Sodium hydroxide (soude), Glycerin (Glycérine – normalement retirée à la fabrication du véritable savon de Marseille, mais il pourra en rester quelques traces)

… Et rien d’autre, qu’on se le dise ! Sinon, vous n’avez pas affaire à un véritable savon de Marseille.

Quels savons, quels fabricants ?

Il est donc possible de faire du tri quand on recherche un savon de Marseille authentique. Mais on reste confronté à plusieurs problèmes :

Comment trouver du véritable savon de Marseille uniquement à base d’huile d’olive bio et locale ?

À ma connaissance, ça n’existe pas… hélas. Déjà, pour une question de coût. Un tel savon réalisé selon les procédés traditionnels reviendrait horriblement cher. Ensuite, parce que l’huile d’olive utilisée n’est pas celle qui est ordinairement produite en France. On se sert non pas d’huile d’olive alimentaire (« première pression », voire « première pression à froid »), mais d’huile de grignons d’olives incluant fragments de noyaux, peaux et résidus d’olives. Bref, une huile de moins bonne qualité.

Dans le meilleur des cas, l’huile d’olive du savon proviendra donc d’un pays limitrophe (Italie, Espagne), voire du bassin méditerranéen en général (Maroc, Tunisie, etc.) Et ces huiles-là ne sont pas bio.

Ok… Alors comment trouver au moins du véritable savon de Marseille à base d’huile d’olive uniquement (sans autres huiles ajoutées) ?

C’est… compliqué.

Normalement, depuis un édit datant de Colbert (ça remonte !), un authentique savon de Marseille devrait être fabriqué 100 % à l’huile d’olive. Mais utiliser uniquement de l’huile d’olive présente plusieurs inconvénients pour le producteur (coût, manque de mousse, temps et conditions de préparation/séchage…)

Donc quand vous trouvez la mention « à base d’huile d’olive » sur un savon, cela veut souvent dire qu’il est composé en majorité d’huile d’olive… mais pas seulement. On trouve quasi systématiquement une ou plusieurs huiles complémentaires entre « Sodium olivate » et « Aqua ». Vérifiez vous-mêmes sur la liste d’ingrédients, vous constaterez que c’est presque toujours le cas !

Mais heureusement, il en existe au moins deux en France qui respectent cette tradition ! On en parle juste en dessous.

Comment s’assurer du processus de fabrication traditionnel au chaudron ?

Là, c’est avant tout la parole du fabricant… Mais certains sont justement reconnus pour leur savoir-faire et leurs pratiques artisanales de qualité. Certains sont même des plus transparents et organisent des visites du site de fabrication.

Voici donc une sélection de produits/fabricants au top sur la fabrication du savon de Marseille :

  • Le savon « Antique » d’Alepia est fabriqué selon les traditions ET à base d’huile d’olive uniquement. Il revient un peu cher au kilo, mais c’est le prix de cette production artisanale qui respecte le procédé traditionnel. (testé dans l’enquête du Curionaute)
  • Le savon de Marseille produit par la savonnerie de la goutte noire est aussi un pur olive traditionnel. En plus, son prix reste abordable… mais attention, il peut varier pas mal selon les vendeurs ! (Déjà testé pour ma part et très satisfait)
  • La savonnerie Normande suit aussi le bon procédé et réalise un savon de Marseille 100% huile d’olive. Ils le vendent notamment en ligne sur leur site. (non testé mais conseillé par des amis)

En revanche, même si les procédés et ces deux savons sont vraiment nickels, l’un comme l’autre ne sont pas fabriqués du côté de Marseille : le fabricant du premier se trouve en Île de France, celui du second dans le Puy-de-Dôme et le troisième, comme son nom l’indique, est basé en Normandie. Pour moi, la localisation reste secondaire tant qu’on n’est pas très loin de notre lieu de vie… Le plus important restant à mon avis le procédé et les ingrédients.

D’autres fabricants, qui sont pour leur part localisés dans la région de Marseille, proposent des véritables savons de Marseille issus des procédés de fabrication traditionnels. Le problème est qu’à l’heure actuelle, aucun d’eux ne fait du pur olive. Choisir les savons verts de préférence, contenant uniquement olive + coprah (certains sont à l’huile de palme). Les prix sont très abordables, étant donné la qualité et la durée de vie du produit. Voici une sélection :

  • Savonnerie Marius Fabre
  • Savonnerie du midi
  • Savonnerie du Fer à Cheval

Conclusion

On l’a vu, le véritable savon de Marseille sans aucun défaut (bio, local, traditionnel, etc.) n’existe pas. Mais ça reste un excellent produit que j’utilise quotidiennement et dont j’ai découvert les vertus petit à petit… Très bien, donc, en attendant d’en fabriquer soi-même !

Voici des sources et références de cet article, pour celles et ceux d’entre vous qui souhaitent aller plus loin :

  • La fiche Wikipedia sur le savon de Marseille, assez complète et comportant quelques précision historiques intéressantes.
  • Les excellents articles du Curionaute (en particulier celui-ci et celui-là) : ce blogueur-journaliste a pris soin de mener l’enquête ! Vous pouvez considérer mon article comme un résumé de ses recherches, tant j’ai appris sur son site. Donc, si vous avez un peu de temps, allez découvrir sa quête du parfait savon de Marseille et le détail de ses recherches. Il a contacté les fabricants et a testé les produits lui-même, il propose même un guide d’achat complet… bref c’est un indispensable si vous souhaitez creuser le sujet !
  • La page concernant l’union des professionnels du savon de Marseille sur le site de Marius Fabre. Vous y découvrirez le point de vue des fabricants militants.
  • Vous en apprendrez aussi pas mal sur cet article en 3 parties du site Consoglobe (à propos du procédé de fabrication notamment).
  • Enfin, le site Made in Marseille vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’un musée sur le savon de Marseille, en centre-ville de la cité phocéenne. L’article traite aussi des procédés de fabrication, avec quelques vidéos à l’appui.

ARTICLES LIÉS